A Portée de Mains

Créateur de passerelles en France, au Burundi et en RDC.

E-mail

Tél

Numéro siret

Liens utiles
facebook bl.png
youtube bl.png
Logo APM 2020 2.0.png

Notre histoire

2019

Initiation du projet de tiers-lieu à Angoulême.

APM fusionne avec l'association locale ACODIF en RDC.

Actions de sensibilisation dans les collèges et les lycées de Charente en partenariat avec l'AFD.

Première initiative de végétalisation urbaine à Angoulême.

Développement du projet Yes We Can inspiré des expériences de chantiers participatifs.

2018

Construction de la deuxième classe en RDC.

Plus de 100 enfants scolarisés en RDC dont 50 orphelins dans le cadre du programme de parrainages.

Première édition de la Banana Race à Angoulême.

Première édition de Umoja Talent.

Premier salarié en France.

2017

Première édition des InsolAntes à Angoulême.

Lauréat de l'appel à projets ENR pour l'autonomisation énergétique du CIJM au Burundi.

Signature du partenariat avec l'UNICEF pour le projet Espace amis des enfants.

2016

Première pierre de l'école APM en RDC.

Ouverture du Centre Information Jeunesse et Multimédia électrifié au solaire comprenant un studio d'enregistrement.

Premiers salariés au Burundi.

Projet Yakaramé, défi sportif et solidaire à la rame.

2015

Premières actions de sensibilisation par l'art à Angoulême dans le cadre du Festival des Solidarités.

2014

Lancement du projet de parrainage d'enfants en RDC pour favoriser l'accès à l'éducation avec quatre bénéficiaires.

Création du bureau APM Burundi.

2013

Lancement des premiers chantiers participatifs à Angoulême (France).

2012

Création des sensibilisations à l'immigration non-préparée avec les jeunes des quartiers de Bujumbura (Burundi).

Rencontre avec l'Association De Lutte contre la Délinquance et la Pauvreté, notre premier partenaire Burundais.

2011

Premier projet de financement de quatre activités génératrices de revenus pour les membres de PAIPS, une ONG locale ivoirienne.

2010

Delphine et Nicolas créent l'association A Portée de Mains suite à leur première mission dans une ONG en Côte d'Ivoire.